mercredi 4 octobre 2017

De saison, sans l'être, tout en l'étant....

Autant dans la vraie vie que sur le blog, j'essaie de ne faire que des recettes aux produits de saison. Mais si vous même essayez de faire vivre un blog, j'imagine que vous savez comment ça se passe.

Je précise quand même: à part quelques personnes très très organisées ou très professionnelles, on cuisine, on prend des photos, on mange.....et parfois on oublie....alors quand on retrouve la photo dans les archives (si, si, on a forcément des archives...) dans le pire des cas, on ne sait plus trop avec quoi on l'avait fait.....au mieux, on se rend compte que certains ingrédients de sont plus tout à fait de saison.

Alors, on peut attendre quelques mois pour publier (ça m'arrive parfois, je l'avoue) ou se dire qu'en fait on peut remplacer facilement un truc par un autre mais que la recette peut conserver un certain intérêt quand même.

Cette fois, je prends la 2ème option.


C'est une tourte aux feuilles de bricks, farcie à la truite fumée. 

Le pourpier qui l'accompagne sur la photo se trouve plutôt au printemps qu'en octobre. Mais vous pouvez utiliser la salade que vous voulez, de la mâche par exemple.

A l'intérieur, j'avais utilisé (en juin dernier) des échalotes nouvelles. Des vieilles feront l'affaire. Des herbes fraîches du jardin sont aussi dans la farce. Ici j'en ai encore certaines car il n'a pas vraiment fait froid et si vous décidez de faire la recette en décembre, on trouve en surgelé un choix assez conséquent d'herbes. 

Alors voilà comment a été faite la tourte que vous voyez, mais n'hésitez pas à faire fonctionner votre imagination.

Ma recette:

  • 8 feuilles de bricks
  • un peu d'huile d'olive
  • 4 tranches de truite fumée
  • 2 oeufs
  • 1 yaourt grec (égoutté depuis la veille dans une passoire)
  • 1 c à s de mascarpone
  • 2 échalotes nouvelles
  • herbes variées, ici: persil, estragon, aneth
  • zeste d'1/2 citron bio
  • 5 baies moulues
La veille, mettre le yaourt dans une passoire recouverte si possible d'un linge fin, ou d'une compresse dépliée, et laisser égoutter toute la nuit.

Couper la truite fumée en petits morceaux.

Nettoyer et émincer les herbes, ainsi que les échalotes (y compris le vert).

Mélanger le yaourt et le mascarpone avec les oeufs battus, ajouter le zeste, les herbes, les 5 baies moulues et les morceaux de truite.

Dans un plat type moule à manqué, déposer successivement 4 feuilles de brick préalablement huilées au pinceau. Etaler la farce à la truite puis huiler les 4 autres feuilles et les poser au dessus. Remonter bien sur les bords du moule.

Cuire environ 25 minutes au four préchauffé à 180°.




Vous pouvez donc maintenant bricoler ce que vous voulez sur la même idée. Le yaourt et le mascarpone correspondaient au contenu de mon frigo à ce moment là, mais vous pouvez aussi utiliser de la ricotta, ou du fromage blanc. Il faut juste que ce ne soit pas trop liquide.

Vous me direz ce que vous avez inventé?

6 commentaires:

irisa a dit…

Ce feuilletage papillonant est très séduisant , je n'utilisé pas trop les feuilles de bricks pour ça , mais c'est à tenter

colibri a dit…

Trop appétissante, ta tourte bien "feuilletée" ! Euh, pour les archives qui attendent, chez moi c'est parfois plus d'un an, voire deux, après que j'écris le billet qui va avec la photo. Et même, il y a des billets qui ne voient jamais le jour faute de temps à leur consacrer ! Ici non plus, il y encore plein d'herbes fraîches bonnes à manger, de quoi faire le plein de magnésium en faisant plaisir à ses papilles !

Annick a dit…

Une jolie aumônière croquante qui me met l'eau à la bouche...Des bises Babeth et très belle journée.

Gut a dit…

Heureusement que tu l'as retrouvée dans tes archives ! c'est joli comme tout et quel régal !! Merci babeth ! gros bisous

Capucine Les délices de Capu a dit…

J'adore le croustillant de la feuille de brick !!

Ciorane a dit…

Comme c'est joli, ce bord froufroutant ! Elle est vraiment habillée des plus beaux atours, ta tourte. En plus, comme tu le dis si bien, on peut la décliner selon toutes les saisons. Du printemps à l'hiver, elle donne envie.
Dommage que j'ai mis dans mon bentô du jour les dernières tranches de truite fumée qui me restaient... Enfin, ce n'est que partie remise.